Pedágogie
   Le Bases
   

Exercices de Bases
Ce sont des exercices simples pour stimuler les facultés d’apprentissage, d’intégration et d’assimilation chez l’enfant, tout en développant une meilleure concentration
De plus les élèves plus âgés profiteront grandement de certains exercices qui en plus de les préparer à la vie de tous les jours, les aideront pour le futur en leur permettant d’avoir une plus grande autonomie et une meilleure ouverture sociale (ref. Séquences)

Introduction
Exercise de Bases
  1-Ligne et Cercle
2-Les Fléches
3-Ligne et circle II (optionnel)
4-Les associations d´images
5-Lés Sequénces
 
Déveloper l´Ordre Séquentiel
Se rappeler que selon les psychologistes et spécialistes de plusieurs pays, l’ordre séquentiel est nécessaire, essentiel pour l’apprentissage. Parents et éducateurs peuvent le pratiquer avec ces petits exercices
de séquences. Pedagogie
   
Chevalier
Parfait Pour Développer L’ordre Sequentiel. De plus il développe: motricité, orientation spatiale, etc.  Pedagogie
  Ninja
Une autre variante pour développer l´ordre séquentiel Pedagogie
     
   

Kinesiologie Educative
Brain Gym et les exercices d´apprentissage

 

Exercices de Base

PREMIERE SERIE D’EXERCICES

 

Objectif général des premiers exercices:

Ce sont des exercices simples pour stimuler les facultés d’apprentissage, d’intégration et d’assimilation chez l’enfant, tout en développant une meilleure concentration.
Ces exercices de latéralité augmentent la capacité à traverser la ligne médiane. Cela signifie qu’ils avorisent l’intégration et l’activation des deux hémisphères du cerveau. L’hémisphère droit a une fonction plutôt intuitive, basée sur les sentiments. Il perçoit la réalité globalement et offre donc une compréhension d’ensemble d’un sujet. Il est également associé aux habilités artistiques. L’hémisphère gauche est surtout analytique. Il sépare, compare et analyse les différents aspects d’une réalité. Sa façon de comprendre est basée sur la logique. Il s’attarde aux détails d’un sujet et est souvent associé aux habilités rationnelles de l’être humain. Ces deux façons d’aborder et de percevoir la réalité doivent être jumelées de façon à ce que l’apprentissage s’opère. Tout nouveau concept doit d’abord être compris rationnellement et ressenti intuitivement, de façon a être assimilé par la mémoire. Voilà pourquoi les exercices suivants proposent des moyens de stimuler simultanément les deux parties du cerveau.

Plusieurs élèves, d’apprentissage différent, souffrent de dyslexie.
Cette dernière est le résultat d’une incapacité à faire fonctionner les deux hémisphères du cerveau en même temps. C’est comme si la fonction « travail simultané » était déconnectée. En stimulant à la fois l’hémisphère droit et gauche du cerveau, ces exercices activent les centres de la mémoire, de la vision et de l’audition chez l’enfant.

Ces centres sont les outils de base pour l’apprentissage scolaire, car ils transmettent l’information reçue par l’enfant. De plus, ces exercices permettent à l’enfant de se situer dans l’espace ( orientation spatiale), de façon à lui fournir une meilleure compréhension de ce qui l’entoure, favorisent une meilleure coordination motrice, ainsi qu’une plus grande capacité de concentration.

Tous n’ont pas des ambitions universitaires et préféreront peut-être un travail plus technique ou plus manuel. Cependant, ils profiteront grandement de ces exercices qui en plus de les préparer à la vie de tous les jours, les aideront pour le futur en leur permettant d’avoir une plus grande autonomie et une meilleure ouverture sociale.

Ex: (3c) et le jeu du Chevalier


1. Ligne et Cercle

Objectif: Durant cet exercice, l’enfant est amené à prendre conscience des concepts de droite, gauche, haut et bas en relation à une ligne médiane. Pré-requis à tout apprentissage: orientation spatiale de base et les 4 positions de base représentées par les lettres: b d q p

et ce sont habituellement les 4 lettres avec lesquelles les enfants ont le plus de difficulté. D’ou, la grande importance de ce simple jeu.
p et q  

 

 

Matériel:
Une paille et une pierre ou tout autre objet pouvant faire office de ligne droite et de cercle ( un crayon et une gomme à effacer par exemple, une paille et un bouchon de liqueur). L’éducateur et chaque enfant doivent avoir leur paille (crayon) et leur petit rond

Déroulement:
A. L’éducateur avec un petit groupe (1 à 4), place sa paille et le petit rond d’une certaine façon et les enfants doivent reproduire avec leur propre paille et leur petit rond, la même figure. Par exemple, l’éducateur place sa paille à la verticale et le petit rond en haut du côte droit de la paille (voir document x pour plus d’exemples) et invite les enfants à faire de même. Il peut ensuite vérifier que tous ont réussi à positionner le petit rond au bon endroit par rapport à la paille.
B. Avec un grand groupe ( classe), le professeur dessine au tableau une barre et place un petit rond à droite, en bas . Il peut ensuite vérifier facilement si les élèves ont bien reproduit la forme en évitant d’utiliser gauche-droite... Il demande: Est-ce bien pareil? Regarde de quel côté est le cercle... le cercle est-il du même côté ?

 

Variation:
Placer le document précédent au mur. Chaque dessin est identifié d’un numéro et l’éducateur demande aux enfants de reproduire ex: le # 2. De cette façon, il est plus aisé pour lui de circuler entre les enfants et de s’assurer que tous comprennent le principe.

 

 


1er EXERCICE PHYSIQUE DE BASE

C’est un exercice qui permet aux enfants de s’améliorer rapidement.

Position de départ: pieds joints et bras le long du corps
Exécution:
Je lève mon bras ( en haut ).
Je lève le genou opposé (en gardant le bras levé).
Je centre ( pos. de départ).

Et l’enfant continue avec l’autre bras.
Quelques répétitions de chaque côté.

N.B. Il est préférable que l’enfant dise oralement ce qu’il fait.
Att. Le professeur est devant le groupe et s’il lève le bras droit, les élèves vont probablement lever le bras gauche. C’est correct, car ils n’ont pas conscience de l’effet miroir.

2e Exercice Physique de Base

 

Position de départ: pieds joints et bras le long du corps
J’ouvre mon bras de côté.
J’ouvre la jambe opposée.
Je centre ( pos. de départ).

Et l’enfant continue avec l’autre bras.
Quelques répétitions de chaque côté.

 


 

2. Les Flèches

Durant cet exercice, l’enfant expérimente avec son corps les quatre directions : droite, gauche, haut et bas. Il apprend ainsi à s’orienter dans l’espace / environnement.

Matériel: Cartons ou feuillets ou sont dessinées des flèches.
Déroulement :
L’éducateur a en sa possession les cartons ou sont dessinées des flèches pointant soit vers la droite, la gauche, le haut ou le bas. Il montre aux enfants un carton et ces derniers doivent reproduire avec leur corps la direction indiquée par la flèche. Si la flèche pointe vers la droite, l’enfant lève son bras droit dans un angle de 90 degrés, dans la direction indiquée par la flèche. Pour indiquer la gauche, il lève le bras gauche de la même façon. Si la flèche pointe vers le haut, l’enfant lève ses deux bras au-dessus de sa tête. Pour la flèche pointant vers le bas, l’enfant plie ses genoux en baissant les bras, les mains près du sol.

Variation:
Lorsque les quatre positions sont bien assimilées, l’éducateur peut utiliser le document ou sont inscrites des séquences de flèches.
L’éducateur demandera alors aux enfants de reproduire la première ligne de flèches. Les enfants adopteront alors chaque position l’une après l’autre en un mouvement continu.

.

 


 

3. Ligne et Cercle II ( optionnel)

Matériel: Document à la fin de cet exercice.

Procedure:
L’éducateur pointe une des figures du document et demande aux enfants de le reproduire avec leur corps. Le corps de l’enfant représente la ligne verticale et le cercle, son bras ou sa jambe.
Si le cercle est vers le haut, l’enfant devra lever le bras droit ou gauche vers le haut, avec un petit angle de côté.
Et si le cercle est vers le bas, l’enfant étend ( ouvre légèrement )
la jambe droite ou gauche, vers l’exterieur.
Par exemple, si le cercle est dans le coin haut-droit par rapport à la ligne, l’enfant lèvera le bras droit avec un petit angle de côté par rapport à sa tête.

Presser pour imprimer plus large

 




4. DEUXIEME SERIE D’EXERCICES

Les Associations d’Images

Objectif:
La facultée d’association est fondamentale pour la lecture et l’écriture. En stimulant cette faculté, la compréhension de texte et l’orthographe peuvent être nettement améliorées. Cela facilite du même coup l’apprentissage dans toutes les autres matières scolaires, puisqu’il y a une meilleure compréhension des directives à suivre.
Au début, l’association des diverses formes et courbes est très bénéfique, car il faut se rappeler qu’une lettre a une forme et des courbes… Ainsi l’enfant pourra mieux identifier les lettres et il s’en suivra une meilleure décodification… ce qui favorisera une meilleure lecture qui sera plus intelligible et plus rapide.
.

Materiel:
N.B. IL EST POSSIBLE D’IMPRIMER LA SERIE DE BASE DES DIVERS EXERCICES QUI SUIVENT ( 10-15 feuilles )

Presser pour plus large version

 

Déroulement: L’enfant doit associer l’image ou la figure de la première section avec celle identique se trouvant dans la deuxième section, à droite. Par exemple, l’enfant regarde l’image 4 du premier tableau de gauche , disons un petit triangle, et recherche dans le deuxième tableau à droite, le petit triangle identique.
Si le petit triangle se trouve à la case 12, alors le # 4 de gauche ira avec le # 12 de la page de droite.
On se souvient qu’il est possible d’imprimer les pages d’exercices. A noter qu’il est préférable de faire travailler les enfants sur des feuilles- réponses ( pour ne pas perdre les originaux ).
Ou leur demander d’écrire sur des feuilles:

# 1 va avec le # 5 ou 1 ? 5
# 2 va avec le # 8 ou 2 ? 8

   
   
Presser pour tous le exercices (in Zip format) merci à Brault et Bouthiller, Montreal, Canada- Vous avez la permision de les utiliser- The Use of the files implies the recognition of the rights of the company)
La version couleur:

 


5. TROISIEME SERIE D’EXERCICES :

Les Séquences

Objectif :
Dans la vie de tous les jours aussi bien que dans un cadre scolaire, nous sommes constamment confrontés à des situations ou l’on doit mémoriser une série d’actions ou de directives à suivre. Par exemple, un enseignant demande aux elèves de prendre leur livre de français, de l’ouvrir à la page 36 et de lire l’exercice numéro 2. Cela fait trois directives à mémoriser : livre de français, page 36 et exercice 2.
Un enfant, éprouvant des difficultes à suivre une séquence d’informations, se retrouve sérieusement handicapé parce qu’il ne sait pas ce que l’enseignant exige de faire. Il est fort probable que l’enfant n’éprouverait aucun problème à exécuter l’exercice demandé; mais parce qu’il ne «reçoit » pas les consignes à suivre, il se sent perdu et semble présenter des difficultés d’apprentissage. De plus, si l’enfant est timide, il n’osera pas demander à l’enseignant de répéter. Ainsi, étant donné la nécessité d’assimiler plusieurs directives en séquence, les exercices suivants stimulent la mémoire à court terme et les habilités visuelles et auditives chez l’enfant.


3-A. Exercice de Mémorisation
Cet exercice tient lieu d’introduction pour les
exercices sur les séquences.

Matériel:

Couverture, objets de tout genre (commencer avec 4-5 objets et augmenter graduellement selon les habiletés des enfants), papiers et crayons pour chacun si possible.

Déroulement :
L’éducateur dispose les objets au sol ou sur une table et énumère, avec l’aide des enfants, tous les objets présents. Ensuite, il demande aux enfants de bien les observer (durant 20 à 40 sec.). L’éducateur recouvre ensuite les objets avec la couverture et demande aux enfants d’écrire sur leur papier le nom de tous les objets dont ils se souviennent. Si les enfants ne savent pas écrire, l’exercice peut être exécuté oralement. Lorsque chacun a terminé d’écrire, l’éducateur retire la couverture et regarde les résultats avec les enfants.

3-B. Les Mouvements en Séquence

Materiel : aucun


Déroulement :

A- L’éducateur est debout devant le groupe et propose une série de mouvements. Le nombre de mouvements débutent à trois et peut être augmenté progressivement dépendamment des habiletés des enfants.
Par exemple, l’éducateur lève un genou, se touche le nez et tape
dans ses mains. Exécution des enfants.
B- Touche ses deux oreilles, une main à plat sur la tête et touche son genou. Exécution des enfants.
C- Va au tableau, écrit la lettre A, écrit la lettre E, puis encercle la première lettre. Exécution de l’enfant.
D- Fait le tour de l’arbre 3 fois, ramasse la petite roche et la place
dans le sac jaune. Exécution de l’enfant.

ATTENTION : Il est préférable de ne pas utiliser les mots droite ou gauche ( au début), puisque les enfants reproduiront ce qu’ils voient et ne lèveront probablement pas le bras gauche lorsque l’éducateur lèvera son bras gauche; ils lèveront le droit. Ainsi, l’utilisation des mots droite et gauche ne causera que plus de confusion.

Variation :
A- Lorsque cet exercice est bien intégré, il est possible de donner les directives verbalement seulement. Par exemple, l’éducateur ne montrera pas les mouvements, mais dira seulement : « Tapez vos mains, sautez en l’air et touchez le sol. ». Il serait également possible de dire : « Levez la main gauche et ensuite le pied droit. ».
Comme plusieurs enfants ne savent pas différencier leur droite de leur gauche, il est préférable de les leur enseigner avant d’ exécuter cet exercice.

C- L’éducateur déplace des objets sur une table et ensuite il demande
à un enfant de les replacer comme au début.


3-C. Les Actions en Séquence


ORDRE SEQUENTIEL NECESSAIRE
selon plusieurs psychologues de nombreux pays.

De plus, on peut faire des séquences verbales et auditives.

Objectif:
IL est bon de se rappeler ici, qu’une partie des exercices a aussi pour but et fonction de préparer l’enfant à la vie de tous les jours, à sa vie d’adulte et de travailleur. Certains exercices, nous l’avons vérifié, rendent la vie de travailleur plus agréable et le prépare à être plus autonome.

Matériel :

-trois chaises, 15 différents objets, 3 tables…3 cercles avec
une corde
- cartons/papiers avec instructions à suivre pour la partie visuelle

Déroulement :

Les trois chaises sont alignées l’une à la suite de l’autre et il
y a 4-5 objets sur chacune. L’éducateur demande alors à l’enfant de prendre un objet spécifique sur chacune des chaises et de revenir avec les trois objets au point de départ. L’important est de donner les instructions pour chaque chaise en même temps. Par exemple, l’éducateur dit à l’enfant de prendre le crayon bleu sur la première chaise, le calepin sur la deuxième et la voiture sur la troisième chaise.
Les trois directives sont données au début de l’exercice et l’enfant doit se rappeller quel objet prendre sur chaque chaise. Les instructions peuvent être données oralement pour stimuler les facultés auditives.
Une autre façon d’aborder l’exercice est de donner à l’enfant un papier
ou sont inscrits les objets à prendre sur chaque chaise. L’enfant lit les directives et ensuite, sans regarder les instructions, va prendre les objets demandés. De cette façon, la stimulation est au niveau des facultés visuelles.
L’idéal est de réaliser l’exercice des deux façons.

Trois chaises et une boîte de crayons de couleurs que l’on répartit:
Va à la 1e et prends le crayon jaune.
Va à la 2e et prends le crayon rouge.
Va à la 3 e et prends le crayon rose.

Variation : On augmente légèrement la difficulté à la 3e étape.

A - Trois chaises et une boîte de crayons de couleurs que l’on répartit:
Va à la 1e et prends le crayon bleu.
Va à la 2e et prends le crayon jaune.
Va à la 3 e, prends le crayon rouge et dépose-le sur la 2e
chaise.

B- Le nombre de chaises peut être augmenté progressivement ainsi que le nombre d’objets. Les actions peuvent aussi devenir plus complexes. Par exemple, prendre le crayon bleu de la première chaise et le poser sur la troisième, ensuite prendre les ciseaux se trouvant sur la deuxième chaise et les déposer sur la première chaise.


Variation, ouverture d’esprit

En utilisant son imagination, un professeur, un
éducateur, un volontaire ou même un parent peut faire
un travail plus qu’appréciable pour préparer un enfant à
l’école et à la vie de tous les jours.

Et le tout peut être obtenu sans coût financier.

Seulement trois branches: une petite, moyenne et grande
et aussi, trois pierres: petite, moyenne, et grosse.

Matériel:


Le jeu éducatif:

Va et ramasse
La petite roche.
Le grand bâton.
La roche moyenne.

Exécution:
L’enfant va prendre les objets demandés.

Autre jeu imaginatif :

Fais le tour de l’arbre 3 fois.
Lève les bras 2 fois.
Touche tes genoux 3 fois.


Se rappeler que selon les psychologistes et spécialistes
de plusieurs pays,
l’ordre séquentiel est nécessaire
pour l’apprentissage. Parents et éducateurs peuvent
le pratiquer avec ces petits exercices.


N.B.
L’éducateur a également comme mission de rendre les exercices attrayants et stimulants pour l’enfant de façon à créer une ambiance ou l’on apprend tout en s’amusant. A cette fin, une thématique peut être inventée. L’enfant n’en sera que plus motivé et manifestera plus aisément son potentiel.


About us | Philosophy | Pedagogy | Contact Us
 
Copyright Balance&Harmony.com 2005. All Rights Reserved. Atitlán, Guatemala.